Vous êtes ici: Home > Agenda > Aktuell

Aktuell

Histoires de chocolat à Serrières

Thème

Visite du vallon de Serrières qui fut façonné autour de sa source vauclusienne déjà du temps Romains et au moyen-âge mais surtour dès le 19e siècle par les fabriques de chocolats Suchard. Un quartier qui revit grâce à la transformation des usines en logements, magasins et lieux de travail et à la remise en valeur de la force hydraulique.

Description

Le vallon de Serrière près de Neuchâtel et sa résurgence d'eau à haut débit avait déjà intéressé les Romains pour les bains. Dès le moyen-âge on utilisa la force de l'eau pour faire tourner des moulins. Au 19e siècle, Philippe Suchard y a fondé une des premières fabrique de chocolat de Suisse transformant ce lieu en site industriel aujourd'hui protégé. Suite à la fin de la production des chocolats et des Sugus dans les années 90, le site est devenu un peu fantômatique. Aujourd'hui il revit, on y construit des logements et une nouvelle centrale hydraulique. Une visite passionnante dans un lieu en plein transformation.

Région

Neuchâtel

Niveau de difficulté

Facile

Public-cible

Public intéressé au chocolat et à l'histoire.

Nombre de participants

5 pers. min, 20 pers. maximum.

Matériel / équipement

Chaussures confortables

Durée

1h30

Prix

Prix pour un groupe (max 20 personnes) 200.- CHF.

Cette visite peut être combinée avec un atelier de fabrication de chocolat.www.choco-emotions.ch

Autres informations

Arrivée possible en train (gare de Serrière) ou en bus de Neuchâtel.
Voir l'article du journal Le Temps: https://www.letemps.ch/culture/serriere-vie-apres-suchard />

Responsable

Dates & lieux

Il n'y a pas de date pour l'instant! Pour vous pré-inscrire, utilisez le formulaire de pré-inscription.

Madame
Association Suisse des Guides-Interprètes du Patrimoine - Rue des 22-Cantons 17 - 2300 La Chaux-de-Fonds - info@asgip.ch
Nos partenaires:
Horus Network Sàrl Création de site web à forte valeur ajoutée
AFGIP - Association pour la formation de guide-interprète du patrimoine Soutenez l'ASGIP